Château de Callenelle asbl
Rue de Tournai 16
B-7604 Callenelle
Tel. +32 (0)69 77 10 37
Fax +32 (0)69 77 40 75
E-mail : info@callenelle.be

Direction
Mr de Thibault Thierry
thierry.dethibault @callenelle.be

Administratif
Mme Berton Lysiane
lysiane.berton@callenelle.be

Pédagogique
Mme Hanson Ange
ange.hanson@callenelle.be

Service social
Mme Agathe Mullie
agathe.mullie@callenelle.be
Mme Marie Picou
marie.picou@callenelle.be

Logistique
Mr Pierre Van Hollebeke
pierre.vanhollebeke @callenelle.be



Les services résidentiels

La maison de l’Ourseau

La maison de l’Ourseau accueille 12 personnes présentant une déficience mentale sévère à profonde.
Souvent démunies de moyens de communication verbale, ces personnes peuvent adopter des comportements stéréotypés, de retrait voire d’auto ou hétéro – agressivité.

En 2009, le choix a été fait que cette maison soit sécurisée pour répondre aux besoins spécifiques de sécurité de certains résidents.

L’équipe éducative veille à moduler cette sécurisation en fonction des besoins réels du moment et s’assure ainsi que le projet de la maison reste ouvert à l’environnement qui l’entoure.

Elle doit se montrer créative et à l’initiative de surprises ou d’imprévus vis –à – vis des bénéficiaires qui pourraient avoir tendance à s’enfermer dans des processus trop figés.
Cela se concrétisera surtout par le biais d’accompagnements individualisés au sein du collectif.

 

La maison des rivages

La maison des Rivages accueille 16 personnes présentant une déficience intellectuelle sévère (sur un registre bien souvent de type psychotique) et disposant peu de moyens de communication conventionnels même si leurs compétences cognitives leur permettent d’appréhender un monde environnant stable et relativement ritualisé.

Le défi est de maintenir l’autonomie acquise sur le plan fonctionnel (agir seul) tout en développant des moyens de communication alternatifs, gestuel, pictographique (être en relation).

Les méthodes et moyens seront divers : tableau de communication, réunions des bénéficiaires, albums – racines, albums du projet, ouverture au monde (achats, ressources communautaires..), temps éducatifs référents, travail sur les notions de respect, d’intimité, de propriété…

 

La maison de la Houssière

La maison de la Houssière accueille 10 personnes présentant une déficience mentale modérée à sévère avec ou sans troubles psychiatriques associés.

L’équipe éducative vise à favoriser l’autonomie tant affective que fonctionnelle des bénéficiaires.

Les résidents partagent leurs temps de journée entre des activités à caractère socio – professionnel, artisanales ou de loisirs et des moments de participations aux tâches communautaires collectives ou de prise en charge individuelle.

De manière générale, le temps d’activité de la personne est réparti comme suit :

  • 1/3 relatif aux tâches quotidiennes de la maison
  • 1/3 relatif aux activités du secteur vie sociale
  • 1/3 relatif aux loisirs ( si possible extérieurs)

 

La maison du logis

La maison du logis accueille à demeure 7 personnes rejointes par trois autres sur le temps de midi.
Ces résidents sont en demande de rythme différencié.

 

La maison du Chéniau

La maison du Chéniau (version octobre 2010) héberge 7 résidents souhaitant être acteurs au sens plein de leur projet de vie et ce dans tous les domaines : domestique, travail ou activité socialement utile, loisirs, santé. 

La maison se veut être une transition en vue d’un éventuel appartement supervisé type S.R.T.

La présence éducative doit être modulée en fonction des moments de la journée et doit garder à l’esprit que la finalité du projet est que la personne puisse se passer de son référent éducatif…tout en sachant qu’il est accessible en cas de besoin. L’absence de présence est donc à intégrer dans le projet d’accompagnement tout en ayant pensé au « filet de sécurité ».

 

Le studio interne et l’appartement supervisé à Péruwelz

Un résident bénéficie sur le site du Cdc d’un petit studio individuel. Vu son avancée en âge, des aides (aides –soignantes et technicienne de surface) ont dû être pensées pour qu’il puisse le conserver.

Un autre résident, après une première expérience difficile à Péruwelz en raison de la présence d’un autre locataire peu respectueux et d’un environnement peu favorable, a rejoint un nouvel appartement en 2009.

Ce logement comporte une deuxième chambre permettant des mises en situation d’autonomie pour d’autres personnes désireuses de se préparer à cette forme de vie extra –institutionnelle.

 

Le Service Résidentiel de Transition

Le Château de Callenelle bénéficie d’une autorisation de prise en charge pour 8 personnes pouvant vivre en appartement supervisé.

Les personnes peuvent provenir soit de la maison du Chéniau sur le site institutionnel, soit directement de la famille, d’un appartement autonome ou via un autre service.